High Tech sous-entend la plupart du temps des outils de divertissement, d’amusement, de jeux. Mais avec le développement des Nouvelles Technologies de l’Information et de la communication (NTIC), l’on voit les High Tech sous un nouvel angle. Elles évoluent de plus en plus au service de l’éducation en général. Pour vous éclairer sur le sujet, voici 5 exemples d’outils :

1- Les matériels informatiques

Le premier outil High Tech au service de l’éducation s’avère être le premier matériel informatique utilisé en environnement scolaire. C’est l’ordinateur. Il a été introduit il y a plus de trente ans  dans le système éducatif.

L’utilisation de ces matériels simplifie différents aspects de l’éducation lui-même tant du côté de l’enseignant que du côté des étudiants,

dès le plus jeune âge, c’est-à-dire du primaire à l’université, en ne citant que la mise à disposition des cours sous forme de polycopie, en version électronique,… A nos jours, ces matériels High Tech sont faciles d’accès. Une bonne poignée des étudiants en possèdent personnellement pour leur propre apprentissage tandis que certaines institutions mettent à la disposition des étudiants une médiathèque qui leur sert de lieu d’information et de formation, de culture et de loisirs. Ces matériels ne cessent d’évoluer, allant de l’ordinateur de bureau aux tablettes, en passant par les ordinateurs portables.

Les constructeurs ne cessent de faire évoluer ces technologies. D’une année à l’autre nous pouvons toujours assister à la sortie officielle d’un matériel dernier cri. Surement, grâce à ces matériels informatiques, les étudiants peuvent également évoluer plus facilement dans leurs apprentissages et cursus.

2- Les systèmes d’exploitation et les logiciels au service de l’étudiant

Comme les matériels informatiques, les systèmes d’exploitation ou OS et les logiciels également ne cessent d’évoluer d’une année à l’autre. L’un désigne un ensemble de programmes qui gère l’utilisation des ressources d’un ordinateur par des logiciels, tandis que l’autre un ensemble de séquences d’informations décryptables par un ordinateur et d’une série de données indispensables à la mise en œuvre des tâches définies.

A la base, ce sont les entreprises qui ont trouvé l’utilité de ces logiciels tant standards que spécifiques.

Depuis les années cinquante, plusieurs éditeurs de logiciels dans le monde se disputent le marché. Le mode de distribution des logiciels ont évolué depuis. Au tout début, ils ont été propres à une machine via l’installation de celle-ci dans l’ordinateur acheté à un fournisseur. A l’heure actuelle, ils sont disponibles dans le commerce de détail, téléchargés en libre-service, incorporés dans un appareil informatique, ou mis en ligne à partir d’un ordinateur du fournisseur.

Actuellement, pour évoluer dans l’éducation et pour faciliter certains aspects de celle-ci, la nécessité des logiciels s’avèrent être nécessaire. Les tous premiers logiciels qui ont vu le jour ont été les logiciels bureautiques. Et l’évolution de ces logiciels au fil des années facilitent de plus en plus l’apprentissage des étudiants, et leur offre une capacité élevée pour le traitement de données dont ils disposent.  Dans cette optique, l’on peut affirmer que l’éducation profite pleinement des outils High Tech.

3- Les logiciels au service de l’administration scolaire et du corps enseignant

Ce n’est pas seulement les étudiants qui ont besoin de logiciels en tant que support de leur apprentissage, mais les administrations et le corps enseignant également en ont fort besoin. Pour cette poignée de bénéficiaire, ils sont considérés comme des solutions informatiques consacrées au milieu éducatif.

D’une part, pour l’administration, ils permettent d’automatiser et d’organiser les aspects propres à l’administration scolaire, en ne citant que :

  • la gestion des étudiants;
  • la gestion des admissions;
  • la gestion des classes;
  • de l’organisation des cours.

A part cela, il y a également des logiciels utiles à l’éducation spécifique, comme celui des gardes d’enfants, des cours en ligne. Il y a également les logiciels dédiés aux divertissements, comme celui de colonie de vacances. Et d’autre part pour les enseignants, les logiciels qui leur sont d’une grande aide sont classés en divers catégories : la création de cours, la création d’exercices, l’E-learning, … De cette manière, nous pouvons confirmer que le High Tech se met au service et facilite l’enseignement.

4- Les moteurs de recherche et internet

Le système éducatif est largement soutenu par le développement des moteurs de recherches dans la mesure où ce dernier permet de trouver des ressources correspondant aux requêtes formulés par l’utilisateur. Divers documents intéressants sont mis à disposition sur internet par différents auteurs, tant des écrivains reconnus, que des universitaires et étudiants, tant des ouvrages officiels que des articles universitaires.

Grâce aux instruments de recherche qui sont les moteurs de recherche, il est plus facile actuellement d’accéder à divers informations en si peu de temps, il est possible de feuilleter juste la page sur laquelle l’information dont on a besoin est écrit. Alors qu’auparavant, l’on devait feuilleter des dizaines de livres pour pouvoir écrire un article quelconque. En plus de cela, si l’étudiant va dans une bibliothèque quelconque, c’est difficile pour lui de trouver tous les livres dont il aura besoin au même endroit. Il se peut même qu’il soit contraint d’acheter certains.

A part le fait qu’il facilite l’accès à l’information, il le rend plus rapide et à moindre coût.

Cet outil High Tech a révolutionné le système éducatif, du fait que les étudiants puissent disposer de plus de données en moins de temps. 

5- Les programmes d’apprentissage électronique

Les programmes d’apprentissage électroniques sont ce qu’on appelle souvent les cours en ligne.

C’est une façon innovante d’appuyer les élèves.

Cela peut prendre la forme de cours d’appui aux élèves qui suivent des classes normales afin de leur procurer plus de ressources pour faciliter et renforcer leur acquisition de compétences, mais aussi des cours initiaux pour les élèves qui doivent faire leur apprentissage à distance qui peuvent se faire en tout temps et en tout lieu. Tous ces deux cours, visant à acquérir des connaissances en vue de l’obtention des diplômes correspondants. Ces programmes d’apprentissage nécessitent le support des outils informatiques. Cet outil permet non seulement de collaborer en ligne et se partager des connaissances, mais aussi et surtout de disposer d’une base de données comprenant les cours dispensés par années, par domaine, par classe,… Les élèves et les professeurs auront accès pour une large période aux cours offerts. De cette manière, les programmes d’apprentissage électronique constituent un outil High Tech qui développe l’éducation.

Pour conclure, ces 5 dispositifs constituent les premiers outils High Tech au service de l’éducation. Il est indéniable qu’ils favorisent la réussite des élèves grâce à leur concours pour appuyer leur apprentissage. Ils sont les premiers d’une longue série d’outils High Tech au service de l’éducation, qui ne cesse de se développer d’une année scolaire à une autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here